Dans les médias…

Le Devoir – Acadie Rock, comme un air de Tintamarre (15 juin 2017)
Sors-tu.ca – Soirée acadienne (15 juin 2017)
L’Acadie Nouvelle – C’était le 15 août dans la Métropolole (15 juin 2017)
Echo Vedette Country – Revisiter les années 1950 et 1960… avec humour ! (27 mai 2917)
BRBR – TFO – Menoncle Jason chante “Slack ton harias” (7 mars 2017)
Pour l’amour du country – ARTV – Menoncle Jason chante 100 pour 2 (27 février 2017)
Télé Québec “Belle et Bum” – Menoncle Jason en performance – 3 chansons (25 février 2017)
Great Dark Wonder – “Bear Traps and Card Games With Menoncle Jason: Dans Son Prime” (January 2017)
CBC Radio – Memramcook singer-songwriter releases classic country recording (January 18, 2017)
Radio de Radio-Canada “Tout un samedi” – “Bill de hydro, le cercle vicieux humoristique de Menoncle Jason” (7 janvier 2017)
Ici Musique – Radio-Canada – “Dans son prime” en écoute en continue pour une semaine (1er janvier 2017)
L’Acadie Nouvelle – Jason LeBlanc est “Dans les 30 francophones de moins de 30 ans à surveiller” (28 décembre 2016)
L’Acadie Nouvelle – Menoncle Jason dans les 10 coups de coeur 2016 de L’Acadie Nouvelle (28 décembre 2016)
Le Devoir – “Dans son prime” dans les 10 albums de l’année (21 décembre 2016)
– Radio de Radio-Canada “Culture Club” – Avec René Hormier Roy (4 décembre 2016)
– Télé de Radio-Canada “Méchante Soirée” – Menoncle Jason chante sa chanson “Sors d’ma yard” (13 novembre 2016)
– Télé de Radio-Canada “Méchante Soirée” – Menoncle Jason chante du Cayouche (13 novembre 2016)
– Télé de Radio-Canada “Méchante Soirée” – Menoncle Jason visite un magasin de chasse et pêche (13 novembre 2016)
– Le Devoir – Critique du CD par Sylvain Cormier (4 novembre 2016)
– Les Hay Babies chantent Menoncle Jason – Télé de Radio-Canada (30 octobre 2016)
– BRBR – Entrevue nouvel album (10 octobre 2016)
– Radio-Canada – Critique du disque par Samuel Chiasson (7 octobre 2016)
– Radio-Canada “Le Réveil” – Entrevue avec Anne-Marie Parenteau (6 octobre 2016)
– L’Acadie Nouvelle – Entrevue avec Sylvie Mousseau (4 octobre 2016)
Le JacShow – Menoncle Jason en entrevue et performance
– Radio-Canada “L’heure de pointe” – Entrevue studio (20 juin 2016)
– BRBR (28 janvier 2016)
– BRBR (19 novembre 2015)
– L’Acadie Nouvelle (18 mai 2016)
– Le Moniteur Acadien (19 février 2015)

Quelques citations/extraits…

Ici musique
Palmarès 2016 : 50 albums incontournables
Menoncle Jason “Dans son prime” – « Ça ne peut certainement pas être plus country/Johnny Cash/1950. Entre la caricature et la démarche sérieuse, on voyage dans une autre époque. On a même enregistré la chose sur ruban analogue. Pour l’auditeur, le plaisir est total ! »

BRBR – TFO
« Le constat s’impose après une écoute rapide des radios communautaires francophones du Nouveau-Brunswick : le country régional connaît ses heures de gloire sur le réseau FM. Ce n’est pas une anomalie, car ce mouvement possède un son distinctif, influencé par la vie en milieu rural et les studios d’enregistrements artisanaux. Jason LeBlanc s’inspire de ce courant pour créer Menoncle Jason, mystérieux personnage amateur de cannabis, à mi-chemin entre Mononc’ Serge et Johnny Cash. Au fil de son premier EP, Menoncle est autant capable d’installer des pièges à ours pour protéger sa cour arrière que de collectionner tous les épisodes de « La petite maison dans la prairie ». Cela ne relègue pas le projet à une simple parodie : LeBlanc est un guitariste doué qui infuse une dose de jazz américain dans sa démarche. »

Le Devoir
« Dans le communiqué, c’est ainsi décrit : « country rétro chiac ». Entendez par là que le chanteur acadien Jason LeBlanc, dit Menoncle Jason, 24 ans derrière la barbe et sous le Stetson, vit plus qu’intensément l’immersion dans le country-hillbilly-rockabilly-swing du milieu des années 1950. À la première écoute, j’étais sûr que c’était un grand ancien méconnu, jamais sorti de Memramcook. Ou alors un spécimen retrouvé dans un labo désaffecté, décongelé de sa cryogénisation. Cette prise de son lo-fi extrême, cet écho estampillé Sun Records, ces guitares grésillantes sortant d’amplis rafistolés, cette voix sans âge, ça dépasse l’hommage, transcende l’exercice de style : du pur Menoncle Jason. Même le propos volontairement « rural » (dixit le communiqué), histoires de Bear Traps, de Dear Deer et de Viande de moose, goûte la couenne macérée longtemps. « J’vais toute vendre pis mover dans l’camper / Dans l’back d’un van ou même un tent trailer », chante-t-il dans Toute vendre. J’achète. »
– Sylvain Cormier